Comment tout cela a-t-il commencé ?

Au début de l'histoire et avant la naissance de l'idée Bumpli, j'étais propriétaire et gérant d'une petite boulangerie appelée Bäcker Günstig. Grâce à ce concept, j'ai assuré ma subsistance à l'époque. En même temps, j'ai ouvert mon premier café parent-enfant avec ma femme à Kiel, qui a malheureusement dû fermer avant la naissance de notre premier fils.

J'avais maintenant 30 ans, je suis père d’une petite famille.

Lorsque ma femme était enceinte de cinq mois, une nouvelle idée d'entreprise/de produit m'est venue à l'esprit. Je l'avais tout le temps dans ma tête et je cherchais constamment cette idée qui me permettrait de me réaliser, de créer quelque chose qui n'existait pas encore. Avec bumpli, j'ai inventé cette idée, que je voulais mettre en pratique.

bumpli – est une idée très simple, mais elle est magnifique, et surtout un gadget utile pour les jeunes familles, qui fait briller les biberons des bébés et des enfants. Malgré la simplicité de ce produit, qui aurait dû exister bien avant, j'ai déposé une demande de brevet avec l'aide de mon conseil en brevets.

A l'origine de cette idée, je savais que la veilleuse allait changer nos vies. Mes visions ont permis de créer un produit prêt pour la production en série en à peine six mois et de le lancer sur le marché allemand au début du mois d'août 2019.

J'ai investi tout mon budget dans la première série de 5 000 bumplis et, en plus, j'ai demandé un crédit de 100 000 euros avec un « business plan » bien préparé, ce qui m'a permis de tout mettre sur une seule carte.

Bien sûr, j'avais essayé de parler avec des sociétés bien connues comme Nuk, Avent et Nüby avant le début des ventes. J'ai eu des entretiens avec deux de ces leaders du marché mondial aux plus hauts niveaux d'autorité. Toutefois, à ce jour, je n'ai reçu aucun retour d'information concret.

Je suis reconnaissant que le destin m'ait laissé suivre ma propre voie. Les 5 000 premières pièces étaient prévues pour le premier semestre de l'année, mais ont été vendus en trois mois. J'ai dépassé les chiffres prévus dans le plan d'entreprise à tel point que j'ai atteint le seuil de rentabilité après seulement deux mois et demi.

Aujourd'hui, j'ai le droit de vivre mes visions et je me suis fixé comme objectif de devenir une marque importante pour les enfants.

Avec le principe que j’avais toujours dans la tête "Simplifiez-vous la vie" - je voudrais contribuer dans notre monde avec la création des produits qui aident à faciliter la vie quotidienne des jeunes familles.